Et si vous n’aviez pas échoué?

La peur d’échouer et étonnamment la peur de réussir peuvent être des causes d’indifférence, de procrastination, d’un manque de vison et d’absence d’initiative créant ainsi des frustrations.

Les humains s’imposent des exigences de performances qui sont souvent rattachées à des croyances limitantes.

Et si ce que vous percevez comme étant un échec, n’était qu’un saboteur inconscient qui peut être reprogrammé ?

Je peux vous accompagner en attentant la prochaine marée, qui vous propulsera vers le succès désiré.

George

Autres publications qui pourraient vous intéresser

Nous utilisons les témoins de navigation (cookies) afin d’optimiser votre navigation, répondre à vos besoins et améliorer nos services. Le respect de votre vie privée est important pour nous. Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’utilisation de ces informations, veuillez revoir vos paramètres de navigation avant de poursuivre votre visite.